• joseelaperriere

Les blends: démystifier les mélanges

Auteur: Jérôme Grenier-Desbiens, Corsé Magazine

Dans le café de spécialité, l’accent est généralement mis sur les origines uniques. On voit des séparations de lots selon l’origine, souvent la région. On observe même cette séparation se faire jusqu’au fermier ou jusqu’à la parcelle de la ferme. Cette qualité mise de l’avant représente un point distinctif majeur dans l’ensemble de l’industrie du café. Toutefois, plusieurs torréfacteurs de spécialité conservent encore des mélanges dans leur offre. Étant donné l’attention portée sur les origines uniques, on perd parfois de vue le fait que le mélange est à l’origine de notre industrie et demeure, à ce jour, une pierre angulaire de celle-ci. Voici donc une mise en contexte de ce qu’est un mélange.

De prime abord, un mélange est un produit relativement simple : il doit contenir au moins deux cafés différents mélangés ensemble. Cependant, établir une définition précise peut être relativement délicat puisqu’on doit d’abord déterminer ce qui fait la différence entre deux cafés. Est-ce l’origine du pays? De la ferme? De la région? Du port d’expédition? En creusant moindrement, on réalise qu’en fait, tout café constitue un mélange sur au moins un aspect. Les cafés de lots plus commerciaux, venant habituellement d’un pays unique, sont en fait souvent un mélange de plusieurs régions. Les cafés provenant d’une coop, de leur côté, représentent un mélange de plusieurs fermes pouvant avoir des caractéristiques souvent différentes. Même dans le cas des micro-lots cultivés dans une seule ferme, les grains peuvent provenir de semaines de cueillette diff